La Gazette Lorraine - La revue du patrimoine et de l'environnement

Panier de commande
Le panier est vide

Dernier numéro (n° 102) : 6.00 €

S’identifier
J’ai oublié mon mot de passe
ou
Créer un compte

édito

Le patrimoine mémoriel,
une notion contemporaine


Ce numéro de la Gazette évoque deux héritages liés aux guerres : la forteresse médiévale de Châtel-sur-Moselle et les monuments commémoratifs de la guerre de 1870.

S’ils sont deux exemples du patrimoine militaire, le premier, classé au titre des Monuments historiques, appartient à la Communauté de communes d’Épinal tandis que le second est à la charge du ministère de la Défense. Si la vocation touristique des sites médiévaux s’est imposée dès le XIXe siècle, le tourisme de mémoire est un concept récent remplaçant celui du pèlerinage du souvenir apparu dès 1919.
Devant la multiplicité des initiatives touristiques locales, preuve de l’engouement suscité par l’approche des commémorations du centenaire de la guerre 14-18, le ministère de la Défense et celui en charge du tourisme ont mis en place en 2011, 2013 et 2015 les “Rencontres du tourisme de mémoire”. Au programme, une liste et un calendrier de restaurations prioritaires, dont celles de l’ossuaire de Douaumont, une labellisation et une charte paysagère. Les célébrations nationales du centenaire de la Grande Guerre sont donc l’occasion de réaffirmer la triple mission des sites de mémoire : civique, se souvenir du sacrifice des hommes, pédagogique, expliquer pour comprendre, touriste que et culturelle, et par voie de conséquence économique. Car la loi du 29 décembre 1915, instituant la sépulture perpétuelle au profit des soldats morts pour la France, pose la question de leur entretien et de leur pérennisation, alors même que les Poilus ont disparu. Comment financer les nécessaires restaurations,
faire vivre un patrimoine bâti sur la mort ? Comment impliquer les jeunes générations ? Comment plaire aux touristes sans sacrifier la rigueur historique ? Comment accueillir 20 millions de visiteurs, comme ce fut le cas en 2014, sans menacer le recueillement ?
Inauguré par François Hollande et Angela Merkel, le mémorial de Verdun restauré, agrandi, modernisé, scénographié est la plus belle des réponses : un musée national devenu un monument à la “mémoire partagée” autour de la figure centrale du Combattant, français comme allemand, pour célébrer le temps du Souvenir, de l’Histoire et de la Paix.

Florence Daniel-Wieser

Livre

Fastes de cour
Costumes de Ballange et Berrain au XVIIème siècle
Fastes de cour Costumes de Ballange et Berrain au XVIIème siècle

Cet ouvrage présente pour la première fois le précieux contenu d’un portefeuille acquis en 1854 par le duc d’Aumale, conservé au musée Condé de Chantilly. Vingt-trois dessins exceptionnels de Jacques Bellange (v. 1575 - 1616) et une série de trente-quatre estampes au trait de Jean Berain (1640-1711), avec rehauts d’aquarelle, d’or et d’argent, évoquent les fastes des cours de Lorraine et de France du début à la fin du XVIIe siècle. La richesse, la variété, la fantaisie et l’extrême raffinement de cet ensemble illustrent ce qui devient dès lors, dans le domaine des spectacles, une véritable spécialité française : celle du costume de ballet, de carrousel et d’opéra. Complétées par des prêts de la collection Edmond de Rothschild du musée du Louvre et d’autres institutions, ces oeuvres graphiques permettent de comprendre comment cet art exercé avec tant de talent à Nancy par Bellange a pu conduire son compatriote Berain à exceller plus tard, sous le règne de Louis XIV, dans les habits des divertissements des résidences royales.

en souscription jusqu'au 15 avril au prix de 39 € / www.editions-monelle-hayot.com


facebook la gazette lorraine
La Gazette Lorraine